La 493ème UFO avec le 5ème BCP

La 493ème UFO avec le 5ème BCP

Par le lien -- http://www.ina.fr/audio/PHD94017840   voir, la preuve de la mise sous l'autorité de  l'Exécutif provisoire Algérien, la force locale de l'ordre Algérienne

  • (dont 10% de militaires FSE qui y avaient été mutès d'office, par l'armée Française ) 
  • Ecouter  l'Audio de la 8 minutes a la 11 minutes, ce que  vous pouvez voir  avec le lien surwww.ina.fr/video/CAF90002960
  • Christian Fouchet Haut commissaire de France en Algérie a bien dit le 21 Avril 1962

  •  

<< La France conformément aux Accords d'Evian, mets sous l'autorité de l'Exécutif Provisoire  cette force locale, dont l'Exécutif Provisoire disposera comme elle l'entend >>

.**************************************************

Copie) Livre  TEMOIGNAGES        F.N.A.C.A           Pierre DAVID ……  Loire-Atlantique        PAGE  681

…Le 20  Mars , nous apprenions que des classes étaient rapatriées, et, en même temps que nous allions former la nouvelle armée algérienne en devenant la 493ème  Unité de la Force Locale.

  Pour ma part j’ai été libéré le 9 juillet 1962 après 24  mois et 5 jours de service militaire

        PAGE  682  683 684  --C’est pourquoi nous prendrons contact avec des gens de l’A.L.N pour nous indiquer mutuellement les emplacements des champs de mines.  Page    685  686  …la dernière rencontre a eu lieu quelques jours après début Avril 1962 au cours d’une patrouille de blindés cette fois

***********************************************************************************************************************

Gabriel Esnault (né en 1932) est issue d’une famille de militaire.

Il rentre à l’école des sousofficiers d’active de Strasbourg en août 1952, puis il est incorporé à la 11e compagnie du 151e RI. Il part en Algérie en juin 1955, affecté à la 2e division d’infanterie (DI) basée à Ouadhias puis à Agouni-Guegranne. Ils effectuent des opérations de ratissage dans ce secteur, notamment dans les grottes. En octobre 1955, sa compagnie s’installe à Borj-Sabath, afin de sécuriser le secteur autour de la station de Taya. En février 1958, il quitte sa compagnie et il devient instructeur au Centre d’instruction harki de Hammam Mescoutine. Il évoque l’historique des harka et leurs instructions. En avril 1960, il rentre en métropole, affecté au Centre d’instruction du 21e BCP. Il repart en Algérie en tant qu’adjudant au 5e BCP basé à Dominique Luciani [auj. Takhemaret] en février 1962.

En avril de la même année, il prend le commandement de la (293e ??) unité de force local (UFL) à Frenda.(493 UFL)

Il évoque alors ses relations avec les populations locales, le traitement des prisonniers, les bordels militaires de campagne ; les relations au sein de son unité. Puis en septembre 1962, il est affecté au 10e BCP à Oran avant de quitter l’Algérie le 14 septembre 1962. Il présente un bilan contrasté de cette guerre et apporte son avis sur les récentes évolutions de la relation franco-algérienne.

Liste n 1

force-locale-de-l-ordre-algerienne-006.jpg

reconnaissance-recue-par-nos-camarades-de-la-446-ufl-2-1.jpg

5eme-bataillon-de-chasseurs-a-pied.png 

Merci pour la visite de mon site    Yvon Priou

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 18/12/2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site