Algérie, 19 mars 1962 : Il était une fois le "Gouvernement du Rocher Noir"

C’est là, sur les bords d’une des plages les plus prisées de l’Algérie balnéaire qu’a été gérée la période dite ‘’transitoire. Une transition qualifiée de ‘’chaotique’’ par les historiens et dévolue à une institution désignée sous le qualificatif d’Exécutif Provisoire présidé par Abderrahmane Fares.

A l’évidence, Rocher Noir/Boumerdès s’inscrit comme un jalon historique et mémoriel important. Jalon au miroir de l’histoire franco-algérienne d’abord et, au-delà, jalon au miroir de l’histoire des décolonisations.

L’invisibilité historique de la petite bourgade aux allures de campus est à l’image de l’invisibilité de l’institution politico-administration à laquelle elle avait servi de chef-lieu de préfecture/wilaya.

Double effacement

Ce double effacement – Boumerdès/Rocher Noir et l’Exécutif provisoire

– ne surprend pas outre-mesure.

De toutes les thématiques constitutives du feuilleton sanglant de la guerre d’Algérie, l’Exécutif Provisoire fait partie des pages réduites à leur plus simple expression.

 

Le récit historique élaboré des deux côtés de la Méditerranée la décline comme une halte, une séquence qui se raconte brièvement au détour de l’évocation de la seule sanglante page OAS.

‘’Peu de travaux ont été menés sur l’Exécutif Provisoire’’, précise, en guise d’explication, Aissa Kadri, professeur émérite de sociologie à l’université Paris VIII. Ce spécialiste de l’’’Enseignement au temps de l’Algérie coloniale’’ et de l’intelligentsia maghrébine vient de codiriger un fécond travail collectif de remise en perspective : ‘’La guerre d’Algérie revisitée’’ (éditions Karthala, 2015).

Pendant 55 ans - Personne n'a parlé de ces Officiers  de l'ALN attendus le 5 Avril 1962 au Rocher Noir. Il a fallu un article sur Facebook, pour voir qu'il n'y avait pas que le planton de la 434ème UFL-UFO  qui a recu un Lieutenant de l'ALN dans les Aurès. Ces CINQ OFFICIERS mentionnés dans un journal, du 5 Avril 1962, ont bien été reçus à Alger, par des officiers superieurs de l'Armée Française

5avril 1962

5 avril 1962Voir et lire le témoignage du Haut Commissaire Français en Algérie ci-dessous

**************************************************************************************************************

 Rocher Noir- Bourmerdés  et,  le témoignage de Christian Fouchet  Haut- Commissaire en Algérie  de la République Française   représentant la Nation Française en Algérie en 1962

 

Copie extraite du livre    Au service du Général De Gaulle -  de Christian Fouchet -1971

Algérie 1962    page 131 à191 (Fin des Empires)

- Témoignage de Christian Fouchet  Haut-Commissaire en Algérie- mars-juillet 1962      

         Pendant ces cent cinq jours           Algérie 1962

     « Le parachutiste français, le plus typé, au visage net et viril, à l’allure martiale dans sa tenue bigarrée, et souvent combattant en Algérie depuis des mois ou même des années, était maintenant affecté au peloton chargé de la sécurité du général commandant supérieur. Il côtoyait le combattant de l’Armée de Libération Nationale algérienne (A.L.N.), venu des maquis du bled, et devenu garde du corps des « chefs historiques » du F.L.N.    (Ou des chefs F.L.N. non « historiques » mais non moins importants, car souvent plus au fait que leurs aînés des problèmes de l’administration moderne que le gouvernement algérien indépendant de demain allait avoir à affronter et à résoudre).>>

<<<  Le brillant sujet frais émoulu de l’E.N.A. est maintenant affecté, tout jeune, avec souvent de grosses responsabilités et beaucoup d’initiatives, à des directions où il n’avait jamais envisagé de servir, côtoyait le jeune Algérien, du même âge, dont l’apprentissage s’était fait dans la guerre clandestine ou dans l’action révolutionnaire des maquis et qui se préparait à devenir, presque du jour au lendemain, directeur de Cabinet des ministres. Tout cela avait commencé par se regarder avec curiosité, sinon avec méfiance, puis avait, très vite, fait bon ménage >>

Ce témoignage  de 1971, du plus haut représentant de France en Algérie, pendant la période transitoire, qui ne colle pas avec  la date du 2 juillet 1962  - fin de la Guerre d'Algérie - dans  la loi

En effet, une loi adoptée par le parlement le 1er décembre 1999 ne modifie pas la date du 2 juillet 1962 qui était en vigueur depuis 1974, qui désignait la fin du maintien de l'ordre (et non la fin des combats en Algérie qui avait été interrompu le 19 mars ).

Force locale — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Force_locale

21 avril 2

21 avril 1962 1

21 avril 1962 3

voici l'état des sources sur la force locale communiqué par le Service Historique de la Défense (Copie) ou vous pourrez trouvé des renseignements consignés concernant votre unité de Force Locale (UFL-UFO)

img005-1.jpg

 img006.jpg

 

img007.jpg

 

Voici un hommage  fait aux militaires métropolitains qui avaient été  mutés dans la 446 UFL- UFO.  des  Forces locales Algériennes en Algérie en 1962

Merci a ce 13 ème Régiment  Artillerie pour cette juste reconnaissance, c'est le seul hommage a ma connaissance, fait par un régiment pour ses militaires métropolitains mutés en UFO, sur les 100 régiments qui ont servi de support pour la mise en place de ces  114 UFO.

 Merci a notre ami Bernard Landry qui m'a communiquer cette décision de juillet 1962, qui n'est pas en accord avec le courrier reçu du Ministère.  

reconnaissance-recue-par-nos-camarades-de-la-446-ufl-2-1.jpgl

 courrier-du-ministere-1.jpg

 

force-locale-de-l-ordre-algerienne-000.jpgforce-locale-de-l-ordre-algerienne-008.jpg

force-locale-de-l-ordre-algerienne-001.jpgforce-locale-de-l-ordre-algerienne-002.jpg force-locale-de-l-ordre-algerienne-003.jpgforce-locale-de-l-ordre-algerienne-004.jpgforce-locale-de-l-ordre-algerienne-005.jpgforce-locale-de-l-ordre-algerienne-006.jpg

 

 

force-locale.jpg 

Posté par margolis gerard, lundi 12 mars 2012 à 00:26

Temoignage  Important  force locale oran juillet 62

J'avais 21 ans,sous lieutenant du contingent détaché depuis le 6è RTA de Tlemcen à la Force Locale à ORAN de mars à juillet 1962.

Ma compagnie commandée par le capitaine NEVEU, dont j'étais le seul officier adjoint, était basée dans une école désaffectée, dont j'ai oublié le nom, située près du ravin dit de "Ras El Ain".au sud de la ville

Nous avons passé trois mois avec nos 200 hommes, tous algériens recrutés d'office dans les régiments de tirailleurs, à faire le tampon et la police entre les deux communautés arabe et européenne.

*******************************************************************************

CORPS D'ARMÉE D'ORAN      30 UFO        de la 484 a la 514

  19 juillet 1962 : Réunion au quartier BUGEAUD du 16 juillet.

-- Toutes les UFO ont déserté ou sont désarmées, sauf :

 - 7 UFO du 24ème CA - soit 5 à ORAN et 2 à SIDI BEL ABBES

 *****************************************************************************

Force locale 30 unitees oran 1

Alger;  Le samedi 6 juillet, à 18 heures, dans la résidence de Rocher Noir, se déroule la cérémonie de présentation des lettres de créance du nouvel ambassadeur de France au président de l’exécutif provisoire, Abderrahmane Farès.  Jean-Marcel Jeanneney passe tout d’abord en revue un détachement de la force locale créée par les accords d’Évian, puis a lieu un bref échange de déclarations d’intentions qui demeurent très vagues, très conventionnelles

 Merci pour la visite de mon site  Yvon Priou

Des précisions avec des noms des militaires mutés d'office dans une des 114 unités

Img yvon ufl mp038

Img yvon ufl mp039

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/10/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site