Le 158 Bataillon d'infanterie avec la 487°UFO et avec la 488°UFO

 
Entre 1960 et 1962, le secteur de Mascara était commandé par le Colonel Chalandon.
Le 158ème B.I - commandé par le lieutenant-colonel Calmon- était bataillon de soutien du secteur de Mascara.
Les divers services et la Compagnie de soutien du 15-8 étaient hébergés au quartier Ben Daoud à Mascara, dans une moitié de la caserne (l'autre moitié étant occupée par la Légion étrangère).
La 3° compagnie du 15-8 était compagnie de soutien du QPS (Quartier de Pacification Sud) à Thiersville.
Le QPS fut successivement commandé par les commandants Dali puis Geoffroy; l'officier-adjoint était le lieutenant Vernet; l'officier de renseignement: le sous-lieutenant Fuchs; l'officier chargé de l'action psychologique: le sous-lieutenant Thomas; un médecin militaire intervenait aussi au dispensaire situé près de la mairie de Thiersville.
Le commandant de la 3° compagnie était le lieutenant Fuchs (homonyme) puis le capitaine Roger.
Trois sections étaient dispersées dans les douars:
- aux Aoufs (ferme Mauriès) avec le sous-lieutenant Rachel;
- à la "ferme des 4 chemins" (non loin de la BAN base aéronavale de Thiersville) avec le sous-lieutenant Lebodo
- à Bénian près du "village de regroupement" avec le sous-lieutenant Lagarde
* la 4ème compagnie était à Thiersville près de la piscine et dans l'ancien marché couvert (commandée par l'adjudant-chef Laemlé)
La compagnie avait elle aussi son fanion, déployé habituellement au mur dans le bureau du commandant de Cie; il était sorti au moment des prises d'armes comme le 14 juillet. 

J'ai effectué mon service militaire comme appelé à Thiersville de Novembre 1960 à Avril 1962 (date à laquelle le bataillon fut dissous, les militaires répartis dans d'autres unités -le 19° bataillon de chasseurs portés par exemple- ou versés à la 488° unité de la force locale à Nesmoth). Je peux donner des renseignements complémentaires aux personnes intéressées.
 
Gilbert Annick Friot, e-mail : a.friot@orange.fr, tél. : 02.40.79.04.08

RECH. Camarades de René Friot, 158e BI, affecté le 15 janvier 1961, conducteur jeep radio de l'officier de transmission, alerte des fermes, territoires Mascara et Palikao. Il est décédé électrocuté le 19 juillet 1962. Nous avons une lettre du capitaine Grisoni. De plus, il faisait partie de la musique. Nous avons des photos

Nom : FRIOT Prénoms : René Pierre Henri Conflit : Guerre d'Algérie Grade, unité : Soldat - 158e B.I.  [Infanterie] - B.I. Bataillon d'Infanterie Complément : Matricule, recrutement :
 
Date de naissance : 31/05/1940
Département ou pays : 44 - Loire-Atlantique
Commune de naissance : Blain
Genre de mort : Mort accidentellement en service Mention Mort pour la France : Oui
Date du décès : 19/07/1962
Département ou pays : 9352 - Algérie
Commune du décès : Temaznia Lieu, complément : Palikao

Liste n 1

force-locale-de-l-ordre-algerienne-005.jpg

reconnaissance-recue-par-nos-camarades-de-la-446-ufl-2-1.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 30/08/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site