La 481ème UFO avec le 42ème RA

La 481°*UFO avec le 42ème RA

J'ai enfin reçu à ma demande , la confirmation  et ce par écrit , de mon affectation du 2Mars 1962 au 9 Juin 1962 dans la 481èm unité de la Force Locale  4èm batterie du 1/42 RA .
 
J'ai reçu ce document après une demande au centre des archives militaire caserne Bernadotte  64023 PAU
***************************************
 
    Mise à jour : 05/12/2014 14:16                                                                                                                     

Jean-Marc Todeschini décore un ancien combattant harki

Pour sa première remise de décoration en tant que secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Jean-Marc Todeschini a choisi d’honorer un ancien combattant harki, Moussa Sardou, ressortissant du 1er bataillon du 42e  régiment d’artillerie entre 1960 et 1962, et membre actif du monde combattant associatif.

Jean-Marc Todeschini l’élèvera au grade de commandeur dans l’Ordre national du Mérite, ce samedi 6 décembre, à l’occasion des cérémonies organisées dans le cadre du 70eanniversaire de la libération de la ville de Sarreguemines (Moselle).

Né le 29 octobre 1940 à Kherba (Algérie), Moussa Sardou a servi au sein du 1er bataillon du 42e régiment d’artillerie entre 1960 et 1962. Participant à toutes les opérations du commando de chasse, il a servi avec honneur et fidélité pour préserver la vie de ses compagnons d’arme et celle des civils.

Il s’est en particulier distingué lors de la journée du 20 octobre 1960, au cours d’une opération dans la région de Zeddine, et le 23 septembre 1961 dans le Djebel Goutoul en mettant hors de combat un rebelle armé.

Rapatrié à Port-Vendres (Pyrénées-Orientales) le 18 septembre 1962, Moussa Sardou est affecté au 405ebataillon des services le 1er novembre. Il continue à servir dans d’autres unités jusqu’en 1990, avec le grade de caporal-chef.

Moussa Sardou s’engage alors en faveur du monde combattant associatif, en particulier pour la défense des droits des rapatriés harkis et de leurs familles. En 1999, il intègre la section de Bitche (57) de l’Association des rapatriés d’Afrique du Nord et Français musulmans (ARANFM), dont il est élu vice-président en 2004.

Moussa Sardou a toujours œuvré pour l’intérêt général. Il a servi la France avec patriotisme, rigueur et professionnalisme.

Contacts presse :

Cabinet du secrétaire d’État
aux Anciens combattants et à la Mémoire

Service de presse et de communication

Tél : 01 44 42 13 59

Tél : 07 77 37 39 10

stephanie.tisserond@defense.gouv.fr

sylvain.bruno@defense.gouv.fr

 *****************************************************************************************************

Page d'accueil du 1/42° RA: BIENVENUE aux Anciens ...   http://carnot002.moonfruit.fr/ 

Témoignage d'un camarade Sergent  de la 481 UFL -UFO ?

Nous ne sortions pas du casernement, il n'y a pas eu d,accrochage avec le F L N .

Les 2em pompes étaient tous de nationalité Algériennes seul les gradés étaient de la Métropole

Tu sais je n,ai pas ta mémoire ce que je me souviens le plus ce sont les interminables nuits ou ils jouaient aux cartes

les transistors à fond avec cette musique que je ne pouvais plus supporter, et la difficulté énorme de leur demander le

moindre service , seul quelques 2em pompes que je connaissais acceptaient les ordres.

C'était mon pire cauchemar , car je crois me souvenir que je ne pensais pas au danger qui je pense était pourtant bien réel .

le commandant de l' U F O  481 s'appelait  CLEDIERE  son grade Capitaine

*******************************************************************************************

Maréchal des logis appelé je fus incorporé sans me demander mon avis dans la Force Locale Algérienne en Avril 1962

Malheureusement je n,ai que de très vagues souvenirs de cette période , sauf une très grande difficulté de commander les militaires Algériens à 98% .

Des nuits interminables ou ils jouaient aux cartes avec les transistors à fonds , les cris de colère, la musique arabe à longueur de journée . J,avais pris des notes sur ces journées mais je les ai perdues dans la précipitation du départ , je ne sais plus à quel date précise

Je pense que j,étais dans la région de Carnot appelé au 1/42 RA

Ps : un jeune lieutenant de l, A L N  était très sympa avec moi mais un jour je ne l,ai plus revu

  

481 ème U.F.O        I/42ème R.A.   15 Avril 1962                Fontaine

                         481 UFO    musulmans  venant de  métropole ?

force-locale-de-l-ordre-algerienne-005.jpg

 

Mr Resse Pierre

4 rue Charles Nicole                               Secrétariat d'état aux Anciens Combattants

EU 76260                                                          37 rue de Bellechasse 

                                                                            75007 Paris                                                       

 

                                                   Eu le 24 Novembre 2012 

      Monsieur le Ministre  

Je vous serai gré de bien vouloir prendre en considération une demande

de reconnaissance ,concernant mon incorporation malgré moi  en qualité

de Sous officier , après le cessé le feu dans la Force Locale Algérienne

la 481èm U F L du 1/42 RA  du 2 Mars au 9 Juin 1962 .

Avec le temps je suis de plus en plus triste devant l'ingratitude de mon pays

pour qui cette sombre période n'a pratiquement jamais été évoqué et n'est

même pas inscrit sur mon livret militaire

J'ai reçu tout de même dernièrement la confirmation de cette affectation de

vos services , et je les en remercie vivement.

Monsieur le ministre : Je ne connais pas d'exemple dans l'histoire de mon

pays , ou on ordonne à un Sous Officier appelé, ayant fait son devoir depuis

20 mois dans les montagnes de l'Ouarsenis  d'aller encadrer ceux qui étaient

considérés comme ennemis  quelques jours auparavant .

Plusieurs de ces camarades appelés, ont d'ailleurs été tues et d'autres ont

disparus à jamais dans ces unités U F L

Certes je possède la  Croix du Combattant et le titre de reconnaissance de la

Nation obtenus il y a bien longtemps , j'ai maintenant 72 ans , malade , mais

cette période de 3 mois dans cette unité à l'âge de 21 ans avec toutes les

vexations et compromissions  que nous avons subi comme une véritable

humiliation ,resteront gravés dans ma mémoire à tout jamais . 

Monsieur le Ministre .  A l'aube de notre fin de vie cette reconnaissance

pour services rendus à la France ,serait un honneur pour tous les camarades

ayant subi cet affront , et une juste récompense .

Dans cette attente , je vous prie de recevoir Monsieur le Ministre l'expression

de mes salutations les plus respectueuses .

                                                            Monsieur Resse Pierre

                                                   Section C A T M  de Ponts et Marais

 reconnaissance-recue-par-nos-camarades-de-la-446-ufl-2-1.jpg

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 03/11/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site