Le 61°RAA avec le 459°UFO

Aucun témoignage reçu

Merci de me dire par un petit mot en fin de page, ce que vous avez  appris sur votre régiment et de cette force locale de l'ordre Algérienne constituée vers le début avril 1962, que vous ne saviez pas.

Merci aussi, de me dire  si vous savez autre chose,  sur cette période transitoire de Mars 1962 à l'indépendance de l'Algérie 

**********************************************************************

" Nous aimerions savoir, pour notre devoir de mémoire, si les informations

que nous avons obtenus en 2013 sur notre camarade de la Vienne,

(voir ci-dessous)  se serais pas passé ailleurs aussi  dans d'autres unitées,

dont nous n'avons aucune information précise a ce jour pour cette période?"

****************************************************************************

Copie de documents officiels )

Rousseau Jean Claude (86)  libéré de ses obligations légales le 1-5-62  

Maintenu sous les drapeaux le 1-5-62

Muté à  la 470 UFL à compter 1-4-62     Porté disparu   depuis le  2-7-62

Muté  CAR     101          23- 8- 62

Pris en compte   CAR  101 a/c   le 1-9-62   D.M  N°17903/ES CA/CH/ (illisible) en  date du 23-8-62

Affecté   CAR  4 Bordeaux  a/c du  1-9-62                                                       

Rectificatif à l’OM N° 18903/23 CA CH /p en date du 23- 8-62 a l’affectation à la CAR 101

Affecté  CAR/1   a/compter  du 26 -9-62   A.M 9105  ( illisible)  du 26-9-62

Déclaré décédé le 2- 7-62   Par jugement rendu le  18-6-63 par le TGI de Poitiers

 Jeune soldat courageux et dynamique de la 470ème compagnie de la force locale stationnée

à Reibell  (Algérie)  Le 2 juillet son unité ayant été encerclée par des éléments rebelles,

a fait preuve d'abnégation et d'un mépris total du danger en refusant de se laisser désarmer.

A éte tué aucours du combat qui s'est engagé 

**********************************************************************************************

Yvon priou pour site

*****************************

Pendant cette période Transitoire  -   Alain Kloeckner chauffeur au 61°R A  témoigne,  page 694 dans le livre de la FNACA "Témoignages 1954-1962 de 1986.

Copie sur Internet  d'un article ou la période transitoire  force locale  n'est pas évoqué, n'y le décés de  Saenger Roland  né en 1941  du 67 dcd  7/ 08/ 1962      61 RAA

****************************************

 Cinquante Diables noirs(61° RAA sont tombés au champ d’honneur en Algérie. Selon les journaux de marche établis par l'autorité militaire, de fin 1955 à mai 1962, période de son séjour en Algérie (Internet Wikipédia)

****************************************

En août 1955, un bataillon de marche est formé avec une compagnie de commandement, et trois compagnies de combat. Il embarque le 5 octobre en direction de l’Algérie où des « événements » sèment le trouble depuis près d’un an. Les Diables Noirs vont lutter contre le terrorisme. Ils s’installent dès leur arrivée à Port-Gueydon, en Kabylie, où ils dépendent de la 27e DIA. Ils sont confrontés dès leur arrivée aux sabotages en tous genres, coupures de routes, assassinats…

Le 1er juin 1956, le bataillon formé devient groupe de marche, et prend rang de corps de troupe. Il se compose d’une compagnie de commandement et de cinq compagnies. Une action d’éclat établit la réputation du groupe de marche, le 27 décembre 1956. La 5e compagnie met hors de combat 17 Hors-La-Loi, lors d’un affrontement sur les pistes de Kabylie. Tout leur armement de guerre est saisi. Le respect mutuel s’impose ainsi naturellement avec les troupes de la 27e Division d’Infanterie Alpine, basée à Tizi Ouzou et dont dépend le groupe de marche du 61e RA.

Les années 1958 et 1959, cruciales pour l’avenir de l’Algérie qui se dessine avec les événements politiques secouant la France, sont ponctuées par de nombreux affrontements pour les Diables noirs. Mais le maillage étroit du terrain et l’essoufflement de la rébellion confrontée à une lutte sans compromis ni faiblesse de la part des diables noirs, comme de toute l’armée française, font largement diminuer le nombre de ces actions en 1960 et 1961. Néanmoins, la subversion des procédés de la rébellion ne peut que porter à conséquence dans les rangs des Diables noirs. À partir de mai 1961, après l’échec du putsch des généraux, de nombreuses désertions, avec ou sans armes, se produisent parmi les Français de souche nord-africaine, s’accompagnant parfois d’actes de lâcheté envers leurs camarades Français de souche européenne … La méfiance est maintenant la règle. En octobre 1961, le groupe de marche fait mouvement vers la ville des coquelicots, dans l’Ouest de la Kabylie. Dans le même temps, un état-major tactique issu des effectifs du groupe est mis sur pied pour participer au maintien de l’ordre dans Alger.

Le 19 mars 1962, les accords d’Évian viennent mettre un terme à cent trente deux années de présence française en Algérie. Comme par effet de coïncidence, le groupe de marche du 61e RA reçoit le lendemain l’étendard du 61e RA, le 20 mars 1962, puisque le CID de Belfort qui en avait la garde a été dissous le 1er mars. Les conditions des accords d’Évian permettent aux troupes françaises de rentrer progressivement en métropole.

François Leblanc Barbedienne Lieutenant honoraire   Mobilisé le 4 nov. 1958 - Rayé des contrôles le 31 mars 1962, Mat. 55 750 -10948. - 60-61-Douar Azzefoun, Grande Kabylie   61° R.A. de la 27° DIA    Ancien président du Souvenir Français de Saint-Cloud.

En août 1962, le 61e RA s’installe à Palestro, et reprend l’instruction sur le canon, renouant ainsi avec cette arme après seize années d’interruption. Le régiment quitte Palestro le 14 décembre 1962, et embarque à Alger. Cinquante Diables noirs sont tombés au champ d’honneur en Algérie.

Selon les journaux de marche établis par l'autorité militaire, de fin 1955 à mai 1962, période de son séjour en Algérie, le 1er Groupe de marche du 61e RAA (1/61e RAA) est classé unité combattante :

  • du 10 décembre au 8 janvier 1956
  • du 29 février 1956 au 1er avril 1956
  • du 1er juin 1956 au 17 août 1958
  • du 6 septembre 1958 2 octobre 1961
  • du 13 octobre 1961 au 3 janvier 1962
  • du 6 mars 1962 au 12 avril 1962
  • Chef de corps 1961-1963 : Goy

*************************************************************************************************************

Copie sur Copains d'Avant

1/61 Raa Kabylie   à BELFORT - 1 inscrits  Alain FOISSOTTE                                        

Copie du livre de Jean Yves Jaffrés (Disparus Prisonniers du FLN)

Malleval                *D           NMPLF           24.07.1962.    61ème  RA

Hestroffer Marceau*D         1915               24.07.1962.   61ème RA

 Liste n 1

force-locale-de-l-ordre-algerienne-003.jpg

reconnaissance-recue-par-nos-camarades-de-la-446-ufl-2-1.jpg

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 18/01/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site