Toujours rien de cette unité 420  ?????

Nous n'avons rien de précis concernant cette unité

lien -- http://www.ina.fr/audio/PHD94017840   sur passation de pouvoirs de la Force Locale 21/04/1962

Audio a écouter de la 8 minute a la 11 minute, ce qu'on peut voir sur www.ina.fr/video/CAF90002960

Merci  de me dire  ce que vous savez,  sur cette période transitoire de Mars 1962 à l'indépendance de l'Algérie 

****************************************************************

"Nous aimerions savoir, pour notre devoir de mémoire, si les informations que nous avons obtenus en 2013 sur notre camarade de la Vienne,(voir ci-dessous)  se serais pas passé ailleurs aussi  dans d'autres unitées, dont nous n'avons aucune information précise a ce jour pour cette période?"

 

Copie de documents officiels )

Rousseau Jean Claude (86)  libéré de ses obligations légales le 1-5-62  Maintenu sous les drapeaux le 1-5-62

Muté à  la 470 UFL à compter 1-4-62     Porté disparu   depuis le  2-7-62

Muté  CAR     101          23- 8- 62

Pris en compte   CAR  101 a/c   le 1-9-62   D.M  N°17903/ES CA/CH/ (illisible) en  date du 23-8-62

Affecté   CAR  4 Bordeaux  a/c du  1-9-62                                                       

Rectificatif à l’OM N° 18903/23 CA CH /p en date du 23- 8-62 a l’affectation à la CAR 101

Affecté  CAR/1   a/compter  du 26 -9-62   A.M 9105  ( illisible)  du 26-9-62

Déclaré décédé le 2- 7-62   Par jugement rendu le  18-6-63 par le TGI de Poitiers

 Jeune soldat courageux et dynamique de la 470ème compagnie de la force locale stationnée à Reibell  (Algérie)  Le 2 juillet son unité ayant été encerclée par des éléments rebelles, a fait preuve d'abnégation et d'un mépris total du danger en refusant de se laisser désarmer. A éte tué aucours du combat qui s'est engagé 

**************************************************************************************************

Merci de me dire par un petit mot en fin de page, ce que vous avez  appris sur votre régiment et de cette force locale de l'ordre Algérienne constituée vers le début avril 1962, que vous ne saviez pas

**********************************************************************************************

Yvon priou pour site

************

Salut camarade 

Je te remercie de ton appel téléphonique de hier soir.

J'étais intrigué par la période où tu étais à la ferme Dufresne 61-62

Les documents indiquent que la première compagnie ou le premier bataillon du 4ème RIMA de St Charles a constitué la UFO 420 à Canrobert.

J'ai bien retenu que tu n'as pas de contact avec tes anciens camarades et que tu étais parti de là-bas au 8 mai 62

J'ai retenu aussi, que tu étais dans une harka et que ceux-ci ont mitraillé le casernement pour la forme sans doute pour se dédouaner, mais qu'ils ont été retrouvés égorgés après leur désertion.

 Je te joins le témoignage que j'avais envoyé à Historia en 73 avec quelques commentaires ultérieurs.

Je te joins l'adresse du site d'un collègue de la Force Locale :

**************************************************************************************************************************** 

Bonjour camarade ancien du 4ème R.I.M.A.,

Je suis un ancien appelé, 2ème  classe de la 61/1/A, en Algérie du 1er janvier 61 au 10 novembre 62.

Après les classes au Lido, versé dans le 2ème RCA, commando 127,  à Sebdou, sud de Tlemcen, frontière marocaine.

Durant ma permission en Vendée, après le cessez-le-feu du 19 mars, j'ai été muté, sans mon avis, dans la 514ème   Unité des Forces de l'Ordre Algériennes.

Plus communément appelées Force Locale, ces 114 unités de l'Algérie, étaient, chacune, composées de 200-220 arabes, appelés le plus souvent, encadrées par des arabes, et comportaient 17 appelés FSE, mutés sans leur avis, comme moi.

Un certain nombre de ces 2000 camarades ont été tués ou ont disparu sans que leur famille sache les circonstances de leur mort.

Toutes ces unités de Force Locale ont déserté, purement et simplement au moment de l'indépendance du début juillet 62.

Et, bien entendu, on devine le sort des FSE qui s'y trouvaient.

 Ton régiment, le 4ème R.I.M.A a constitué une unité de cette Force Locale:

- UFO 420  à Canrobert, le 15 avril 1962

Nous recherchons activement des renseignements sur ces camarades.

Si tu es concerné ou si dans ton amicale ou dans ton cercle d'amis anciens d'A.F.N, certains sont concernés ou ont des renseignements, merci de les mettre en relation avec moi.

4ème RIMA 

1958-1961 : chef de bataillon (futur général) Jacques Hogard

1961-1963 : lieutenant-colonel Braquet puis lieutenant-colonel Cames (CI du 4e RIMA à Toulon)

 Message reçu sur copains d'abord

 ( "bonjour mon pere jacques dallemans ete au 18 bcp en meme temps que vous. l'avez vous connu il est ensuite parti au 4eme rima de philippeville debut mai 1961") 

Moi pas connaitre, mais je me rapelle bien avoir laissé 4 camarades + certains, que je n'avais pas eu le temps de connaitre pendant quatre mois au 18 BCP.

Hocine Bouarès est Administrateur de l'ONCVG représentant les anciens combattants français musulmans et les harkis et Président de l'association des français rapatriés d'origine nord -Africaine en Allemagne et en Alsace.  <<< Cite que le 4ème RIMA est rentré en France en 1960 ??   ""L'ancien D'algérie du 548 page 26>>>

Hocine Bouarès était dans une Harka avec le 4ème RIMa

***********************

Retrouvé sur Internet   <<J'ai retenu aussi, que tu étais dans une harka et que ceux-ci ont mitraillé le casernement pour la forme sans doute pour se dédouaner, mais qu'ils ont été retrouvés égorgés après leur désertion>>.

 

force-locale-de-l-ordre-algerienne-001.jpg

 

reconnaissance-recue-par-nos-camarades-de-la-446-ufl-2.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 09/05/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site