Les DCD de la 470ème UFO- 6ème RI

Les DCD de la 470ème UFO- 6ème RI

 En ce qui concerne le 6ème R I, 93 DCD fugurent sur le mémorial Genweb.

En ce qui concerne les trois forces locales constitués

  <<<< Dès le 19 mai, les appelés FSNA de la 470 se sont agités, ont fait une grève de la faim. 4 meneurs ont été emprisonnés. Alors que les 2 autres UFL étaient calmes.
Le 1er juillet à 22 h, la totalité de la 470 déserte avec armes et bagages et disparaît.      mais ce n'est que le 9 juillet que l'encadrement européen de la 470 est récupéré.    ( sans les soldats FSE ????  Moreau et Rousseau  )

( Mais,  Pourquoi ? il y a eu encore deux disparus dans ce régiment le 24/08/1962 ??)

Mais le JMO ne dit pas qu'il manque 2 soldats, et on ne parle absolument pas de la disparition des soldats Moreau et Rousseau, oubliés au sens propre !  ??????

Le 3 juillet, le personnel européen de la 468 et de la 469 sont repliés sur la CCAS du régiment,>>>>

Ci- dessous - une découverte par hasard fin  2011 dans un livre de Jean Yves Jaffrés

Copie de la page du livre
Transcription d'un jugement déclaratif de décès n° 20, de Albert Moreau. .., le T.G.I.de la circonscription judiciaire de Châteauroux, séant au Palais de justice de la dite ville, a rendu en audience publique le jugement dont la teneur suit :  Requête ... Le Procureur de la République près le tribunal a l'honneur d'exposer que Moreau Albert, né le 20-01-1941 à Aigurande de Marcel Silvain Joseph et de Pingaud Aline, son épouse, ayant demeuré en dernier lieu à Vivier, Commune d'Aigurande, ayant son appel sous les drapeaux, a disparu le 02-07-1962, alors que militaire au 3/6e R.I., devenu 470e unité des forces de l'ordre, il effectuait son service à Reibell (Algérie).

 Qu'il résulte des rapports en date des 21-09-1962 du Chef de bataillon Millerini et de Lieutenant Feral que le lre classe Moreau a

 été tué au cours d'un accrochage avec ces éléments de la wilaya 4 venus pour désarmer la section de la 470 UFO.

Que les recherches entreprises en vue de retrouver la tombe du lre classe Moreau Albert sont demeurées vaines ; pourquoi, il vous demande qu'il vous plaise, vu la dépêche en date du 29-05-1963... de Monsieur le Ministre des Armées ten­dant à la déclaration judiciaire du décès du soldat Moreau Albert, soldat de lre classe du 3/6e R.I., ...célibataire, domicilié en dernier lieu à Vivier, commune d'Aigurande, a disparu en service commandé le 02-07-1962 à

 Reibell, département de Médéa... et ordonner la trans­cription du dit jugement déclaratif de décès sur les registres de l'Etat civil de la commune d'Aigurande (36), dernier domicile du défunt, en marge des registres à la date du décès.

Châteauroux le 05-06-1963, pour le Procureur de la République. Ordonnance. Nous Président du T.G.I. de Châteauroux, vu la requête qui précède... et après en avoir délibéré, conformément à la loi, Attendu que le sieur Moreau Albert, né le 20- 01-1941 à Aigurande (36)..., ayant demeuré en dernier lieu à Vivier, commune d'Aigurande, avant son appel sous les drapeaux, a disparu le 02-07-1962 alors que militaire au 3/6e R.I...., il effectuait son service à Reibell. Attendu qu'il résulte

des rapports en date des 21-09-1962 du chef de Bataillon Milleliri et du Lieutenant Féral, que le lre classe Moreau a été tué au cours d'un

 accrochage avec des éléments de la willaya 4... Attendu que les recherches entreprises en vue de retrouver la tombe du lre classe Moreau Albert sont demeu­rées veines...(  2  juillet 1962- 21 septembre 1962)

 Le Tribunal vidant son délibéré, jugeant publiquement en matière ordinaire, en premier ressort... Dit que Moreau Albert, soldat de lre classe du

 3/6e R.I.... a disparu en ser­vice commandé le 02-07-1962 à Reibell. Ordonne la transcription du dit jugement déclaratif de décès

 sur les registres de l'Etat civil de la commune d'Aigurande (36) dernier domicile du défunt, en marge des registres à la date du décès. Ainsi fait, jugé et prononcé à l'audience ordi­naire et Publique du T.G.I. de Châteauroux, tenue le 06-06-1963... En marge est inscrit la mention : enregistré à Châteauroux. Actes judiciaires le 26-06-1963. Bordereau 305-7 Volume 377 folio 9. Case 305 ; Reçu gratis. Le Procureur...

En conséquence, la République Française mande et ordonne. A tous huissiers de justice, sur ce requis... Le Greffier en chef, signé... Transcription faite par nous Roger Rault, offi­cier de l'Etat civil, Maire d'Aigurande, le 10-07-1963. Le Maire, suit la signature.

470-003.jpg

Une des dernières lettres reçues par la famille de Moreau Albert 470 UFO  Reibell dep Médéa AFN 

Il faut remarquer, que le numéro du secteur postal, n'est plus indiqué sur l'adresse, pour lui envoyer du courrier

*******************************************************

Extrait du Livret militaire de son camarade Rousseau  Jean Claude de la 470 UFL-UFO

Rousseau Jean Claude (86)  libéré de ses obligations légales le 1-5-62  Maintenu sous les drapeaux le 1-5-62

Muté à  la 470 UFL à compter 1-4-62     Porté disparu   depuis le  2-7-62

Muté  CAR     101          23- 8- 62   (?)

Pris en compte   CAR  101 a/c   le 1-9-62   D.M  N°17903/ES CA/CH/ (illisible) en  date du 23-8-62   (?)

Affecté   CAR  4 Bordeaux  a/c du  1-9-62          (?)                                             

Rectificatif à l’OM N° 18903/23 CA CH /p en date du 23- 8-62 a l’affectation à la CAR 101

Affecté  CAR/1   a/compter  du 26 -9-62   A.M 9105  ( illisible)  du 26-9-62     (?)

Déclaré décédé le 2- 7-62   Par jugement rendu le  18-6-63 par le TGI de Poitiers

Jean claude rousseau

Photo du 06/10/2016, et, article; Source Médaille Militaire 1964

Si son camarade Albert Moreau à disparu en service commandé, a la même date????????

Dit que Moreau Albert, soldat de lre classe du 3/6e R.I.... a disparu en ser­vice commandé le 02-07-1962 à Reibell. Ordonne la transcription du dit jugement déclaratif de décès,  sur les registres de l'Etat civil de la commune d'Aigurande (36) dernier domicile du défunt, en marge des registres à la date du décès

*********************************************************************************

Dans un même livre de Jean Yves Jaffrés

 -VISSERON Jean, Louis, origine (?), né le 18-05-1940. Sergent au l/6e R.I., enlevé le 24-08-1962 à Lodi (Médéa/Affreville), détenu par le F.L.N., disparaît en Algérie.

-LANTRES Jean-Pierre , 33830 BELIET, né le 05-08-1940 à DAX (40).Orthographié ainsi sur jugement. Sergent au l/6e R.I. ; il disparaît entre Lodi (à l'ouest et proche de Médéa) et Alger. «Genève le 2 avril 1969.Votre lettre du 9 novembre 1968 concernant le sergent LANTRES Jean-Pierre, nous avons le regret de vous faire savoir que les recherches effectuées par les délégués du C.I.C.R., par la commission mixte de liaison et par la gendarmerie sont demeurées sans résultat. Le disparu est déclaré décédé le 24-08-1962. Veuillez agréer, Monsieur le Président...» (p. 195 à Leclair). (Jugement déclaratif de décès du 14-01-1964).        Derniérement sur Internet :   Disparu de nuit ?

KAUFFMANN Jérôme -   J'ai lu l'article d'Alain SANDERS sur les oubliés de la guerre d'Algérie.

Dans notre canton il y avait un sergent, Jean-Pierre LANTRES, appelé du contingent, qui était stationné en Algérie en 1962. Il a disparu dans la nuit du 24 au 25 août 1962, entre Damiette et Alger, à la veille de son embarquement pour la France. A l'époque il fut déclaré " Mort Pour la France", mais comme personne ne l'avait jamais mis à l'honneur sur un monument aux Morts, je m'en suis chargé en 2004. Cette année là, son nom a été inscrit sur une plaque apposée sur le monument aux Morts de BELIN-BELIET en Gironde, sa commune de naissance et de dernière résidence. Le sergent Jean-Pierre LANTRES fut porté disparu avec la mention la plus honorifique qui existe : "Mort Pour la France" après la date officielle du cessez le feu du 19 Mars 1962.

**********************************************************************************************************

Inter actualités de 19H15 du 11 mai 1962 

Un chef de commando de l'OAS  responsable  de 200 attentats  dans la ville d’Alger

    A  ecouter … la suite,  jusqu’à la 7ème minute 

  arrestation "Gabriel Bernard déserteur du 6ème Régiment d'infanterie, responsable OAS  à  Alger 

Sur le site de wikipédia Organisation de l'armée secrète, il figure bien dans les membres divers de cette association  sans le prénom

Un article copier sur Internet, ou l'on parle du 6ème R I

Jean Müller, un chrétien contre la guerre d'Algérie - Section ...

ldh-toulon.net/Jean-Muller-un-chretien-contre-la.html

Dès son arrivée, Jean Müller est confronté aux combats qui prennent généralement la forme d’embuscades souvent sanglantes. Il note en août 1956 que quatre jours auparavant, une compagnie du 117ème régiment d’infanterie, régiment voisin du sien, a eu ainsi treize morts au col du Bekkar. Et la veille, le 1er régiment de tirailleurs algériens a eu dix-sept morts dans une autre embuscade à une vingtaine de kilomètres du cantonnement de Jean Müller. Les 22, 23 et 24 septembre 1956, Jean Müller participe à une importante opération de ratissage au sud de Palestro. Celle-ci est destinée à retrouver le groupe rebelle qui le 21 septembre a attaqué une section du 6ème régiment d’infanterie au moment où elle venait d’être héliportée. Dix-sept soldats français ont été tués. « C’est l’opération la plus difficile que j’aie jamais faite, escaladant des pitons, redescendant dans les oueds par un soleil de plomb. En deux jours, j’ai bu dix litres d’eau et j’ai vu des gars boire dans des flaques boueuses. Nous avons trouvé quelques comparses mais l’état-major rebelle a filé entre nos mains. [...] Nous avons traversé le village de Taalba en flammes. Le 6ème RI y avait mis le feu car il y avait trouvé des chemises kaki. » A ce moment, Jean Müller et ses camarades pensent nécessairement à ce qui s’est passé quelques mois plutôt dans ce secteur. Le 18 mai 1956, une section de rappelés du 9ème régiment d’infanterie coloniale est tombée dans une embuscade. Dix-neuf soldats français ont été tués sans pratiquement avoir pu riposter, deux ont disparu.

En fin de page une découverte 2015,  concernant un  militaire déserteur  de ce régiment, qui n'était autre,  qu'un Caporal chef dans  le 6ème R.I ?

Gabriel Bernard déserteur du 6ème Régiment d'infanterie, responsable OAS  à  Alger 

Inter actualités de 19H15 du 11 mai 1962     www.ina.fr/audio/PHD94018023

Un chef de commando de l'OAS  responsable  de 200 attentats  dans la ville d’Alger

    A  ecouter … la suite,  jusqu’à la 7ème minute 

A ECOUTER EN VIDEO la conférence de presse du HAUT COMMISSAIRE DE FRANCE EN ALGERIE, ou CHRISTIAN FOUCHER nomme bien le nom de ce déserteur.

 

A ce jour? 4 militaires du contingent de ce régiment ont bien été notés disparues après le 2 juillet 1962

Son nom de ce deserteur figure bien dans le Site- OAS  dans les membres divers

Organisation armée secrète — Wikipédia

fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_armée_secrète

*******************************************************************************************

force-locale-de-l-ordre-algerienne-004.jpg

Dans la 1ère liste d'unités combattantes (bulletin officiel des armées N°50 du 15 décembre 1975,

le 2ème formation du 1er bataillon du 6ème R.I.  Ex-II/ du 2ème R.I a combattu (du 16 février 1962 au 16 avril 1962  ainsi que du 15 mai 1962 au 1er juillet 1962 ?

Le 2ème bataillon   II/ 6ème R.I. dernière action de combats du 13 décembre1961 au 24 février 1962

Le 3ème bataillon  III/ 6ème R.I  dernière action  de combats du 12 décembre 1961 au 14 avril 1962

***********************************************************************************************************************

Nous étions en poste à NELSONBOURG - LODI - MEDEA. Par contre il existait plusieurs 6° RI et la mort de ce jeune là a fait l'objet d'un entretien lors d'un regroupement les années dernières.

Je peux ajouter qu'il y a eu un accrochage très violent à LOVERDO un village où j'ai réparé les lignes. Les faits se sont commis en fin de soirée. Concernant MEDEA la ville même ou ses proches environs les Willayas se sont "ferraillées" dont la 4. Je devais être à l'hôpital car les UFO sont venues demander du sang qui a été refusé. Pour moi, il n'y a pas d'erreur dans les dates (juillet) mais encore faut-il savoir où se trouve le point principal de l'affaire.

************************************************************************************************************

  En ce qui concerne la Force Locale , - j'ai effectivement connu un appelé du contingent ayant vécu en AFN ta situation , il a par aiileurs a un certain moment avec d autres appelés  pris un camion et s est sauvé du groupement ou il avait été affecté par  " l armée Française".

 Je me souviens assez bien de cette situation tres particuliére de l époque étant moi même"" retiré des  " compagnies nomades d algérie" qui avaient été pendant 9 mois mon unité d affectation en AFN .Secteur de PAUL CAZELLE

J ai été en contact l an passé avec ce camarade " G ....  B" qui est de la région Bordelaise.

Ce que je sais  c est qu il était au moment de sa fuite pour sauver sa vie dans la région de Paul Cazelle  Boghari berrouaghia et il est venu nous rejoindre a Médéa  au 6 ème RI qui était ma nouvelle affectation aprés ""les Nomades"" dissouts aux environs de juin  1962..

 Avec l espoir d avoir pu provoquer un de tes contacts souhaités , je te souhaite de passer une agréable journée .

 suite

Ce dimanche, je viens d'avoir G   B  au téléph

 Il a été armurier et ensuite il tenait le Foyer. 1ère Classe

Il me parle de plus de 400 arabes avec une trentaine de Français y compris l'encadrement.

Peut-être 2 unités de Force Locale ?

Il me parle de Nelson Bourg vers Médéa.

Il me dit être resté pluisieurs semaines après l'indépendance dans la Force Locale.

 Un jour, des appelés arabes leurs ont dit que certains voulaient les zigouiller.

Ils ont pris un camion et se sont barrés. Vers le 6ème RI de Médé

 reconnaissance-recue-par-nos-camarades-de-la-446-ufl-2-1.jpg

Merci a ceux qui témoignent aprés la visite de mon site  Yvon Priou

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 22/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site